Dernière mise à jour : le 18/03/2022

 

 

 

POINT SUR LA SITUATION

 

  • Depuis le 14 mars 2022

    • Fin du port du masque en intérieur (sauf dans les transports collectifs).
    • Fin du pass vaccinal (sauf dans les établissements de santé, les Ehpad et les établissement accueillant des personnes en situation de handicap où le « pass sanitaire » reste obligatoire).
    • Fin du port du masque en classe dans les écoles, collèges et lycées.
    • Fin du protocole en entreprise et de l’obligation du port du masque.

    • « Pass sanitaire » :

      • Depuis le 14 mars, le « pass vaccinal » est suspendu jusqu’à nouvel ordre dans tous les endroits où il était exigé (lieux de loisirs et de culture,  activités de restauration commerciales, foires et salons professionnels…).
      • Le « pass sanitaire » reste toutefois en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraites, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

       

> Où le « pass sanitaire » reste en vigueur

Retrouvez toutes les informations concernant la situation sanitaire sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

A La Léchère-les-Bains et aux alentours, le masque est obligatoire pour accéder :

  • aux remontées mécaniques dites « fermées » du domaine skiable de Valmorel-Doucy-Celliers-Saint-François-Longchamp
  • aux services de transport type bus, navette.

La liste des sites concernés par le port du masque obligatoire est régulièrement mise à jour sur le site de la Préfecture de Savoie.

Découvrez les nouvelles mesures sanitaires pour venir en cure thermale !


INFORMATIONS COVID – F.A.Q. 

 

Depuis le 24 janvier 2022, le « pass vaccinal » concerne toute personne âgée de plus de 16 ans. Le « pass vaccinal » ne s’applique pas aux mineurs âgés de 12 à 15 ans. C’est donc le « pass sanitaire » – qui inclut la possibilité supplémentaire de présenter la preuve d’un test négatif de moins de 24h – qui demeure en vigueur pour cette tranche d’âge.

 

Qu’est-ce qu’un pass sanitaire/vaccinal valide ? 

  • La vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire après l’injection finale, soit : 
  1. 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  2. 28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  3. 7 jours après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection) ;

Récupérer mon attestation de vaccination certifiée

 

  • Pour les mineurs âgés de 12 à 15 ans : La preuve d’un test PCR ou antigéniques négatif de moins de 24h. Les autotests réalisés sous la supervision d’un pharmacien sont reconnus comme preuves pour le « pass sanitaire », mais pas dans le cadre des passages aux frontières entre pays, au sein de l’Union européenne notamment. Dans le cas des voyages vers la Corse, les collectivités d’outre-mer et les pays de l’Union européenne, les autotests, même s’ils sont réalisés sous la supervision de professionnels ne sont pas recevables. Seuls les tests RT-PCR et/ou antigéniques sont acceptés ;

 

  • Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois ;

 

  • Un certificat médical attestant d’une contre-indication médicale à la vaccination peut être présenté à la place des 3 documents précités.

 

Chacun de ces certificats est encodé et signé sous une forme de QR Code.

 

Je suis en vacances sur le territoire des Vallées d’Aigueblanche, où puis-je me faire tester ?

Des tests sont proposés au sein de la Pharmacie du Soleil de Valmorel (sur rendez-vous) tous les jours à partir du 18 décembre, de 9h à 19h30. Ces tests antigéniques seront facturés entre 25€ et 30€ pour les personnes non vaccinées.

Prise de rendez-vous en priorité via la plateforme doctolib.fr.  En cas de symptômes, si vous ne trouvez pas de rendez-vous sur doctolib.fr, contactez la Pharmacie du Soleil, de 9h à 18h30 en semaine, et de 9h à 19h30 le week-end au 04 79 09 81 37.

Des tests sont aussi proposés, seulement pour les personnes présentant des symptômes liés à la Covid19, au sein du cabinet médical de Valmorel. La permanence sera assurée à partir du 18 décembre.

Des tests sont aussi possibles au sein de différents espaces dédiés à Grand-Aigueblanche ou à Moûtiers. https://www.sante.fr/cf/carte-depistage-covid.html

Enfin, des tests PCR peuvent être faits uniquement au laboratoire Synlab à Moûtiers sur rendez-vous.

 

Un centre de vaccination est-il prévu ?

Les médecins du cabinet médical de Valmorel administrent des doses de vaccins (Pfizer-Biontech) à partir du 18 décembre. La permanence et la prise de rendez-vous seront assurées à partir du 18 décembre.

Vous pouvez également prendre rendez-vous au Centre de vaccination Covid-19 situé à Moûtiers.

 

Je suis un touriste issu d’un pays étranger à la France, qu’en est-il quant à l’accès au territoire français ?

La situation est différente d’un pays à un autre, vous pouvez retrouver les informations mises à jour sur le site du gouvernement.

Depuis le 12 février 2022, les règles suivantes s’appliqueront aux frontières :

  • Pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne, plus aucun test ne sera exigé au départ. La preuve d’un schéma vaccinal complet redevient suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance, comme c’était le cas avant la diffusion du variant Omicron.
  • Pour les voyageurs non vaccinés, l’obligation de présenter un test négatif pour se rendre en France demeure, mais les mesures à l’arrivée (test, isolement) sont levées lorsqu’ils viennent de pays de la liste « verte », caractérisée par une circulation modérée du virus.
  • Lorsque les voyageurs non vaccinés viennent d’un pays de la liste « orange », ils devront continuer de présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine et pourront toujours être soumis à un test aléatoire à leur arrivée. Les voyageurs qui seraient testés positifs devront s’isoler, conformément aux recommandations de l’Assurance maladie.

> Plus d’informations sur le site du ministère de l’Intérieur